Burkina : Des syndicats lèvent un mot d’ordre de grève

Ads

Partagez!

Des syndicats des travailleurs de la route ont levé le mort d’ordre de grève à la veille de son entrée en vigueur au Burkina Faso.

La coordination des comités CGT-B des péages a levé le 25 février 2020 sont mot de grève de 96 heures qui devait débuter le 26 février 2020.

Le syndicat a expliqué avoir eu une rencontre avec le gouvernement, justifiant sa décision.

La coordination réclamait le retrait des agents du trésor public de la gestion des péages routiers au Burkina Faso.

Lire aussi Burkina : Un bras de fer se profile entre les syndicats et le gouvernement

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire