Burkina : Le Général Gilbert Diendéré condamné à 20 ans de prison ferme

Annonces

Partagez!

Le tribunal militaire a donné le verdict du procès du putsch de septembre 2015.

Le Général Gilbert Diendéré, auteur du putsch de septembre 2015, a été condamné à 20 ans de prison ferme. Il est également déchu de ses décorations.

Le Général Djibrill Bassolé a été condamné à 10 ans de prison ferme avec déchéance de décorations également.

D’autres acteurs du putsch ont aussi été condamnés à des peines lourdes qui vont de 15 à 19 ans de prison ferme. Il s’agit de l’Adjudant-chef Nébié Moussa dit Rambo (17 ans), du Sergent-chef Koussoubé Roger Joachim (15 ans), de l’Adjudant-chef major Badiel Eloi (19 ans) et de l’Adjudant Nion Jean Florent (17 ans).

Un journaliste, Adama Ouédraogo dit Damiss, a aussi pris cinq ans.

Des acquittements ont été prononcés en faveur notamment de l’ancien bâtonnier Me Mamadou Traoré.

Le putsch de septembre 2015 a fait une quinzaine de morts au Burkina.

Lire aussi Burkina : Les syndicats annoncent une grande marche le 16 septembre

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire