Burkina : Le procès du Général Diendéré à nouveau interrompu

Annonces

Partagez!

Le tribunal militaire burkinabè a suspendu ce 15 juillet 2019 le procès du Général Gilbert Diendéré dans le cadre du putsch de septembre 2015. Il reprend le 23 juillet 2019.

A l’ouverture de l’audience ce 15 juillet 2019, la parole est revenue aux avocats du Général Gilbert Diendéré pour leurs plaidoiries.

Me Mathieu Somé a informé avoir introduit un recours d’inconstitutionnalité devant le Conseil constitutionnel. Cette requête concerne une des dispositions du code pénal appliquées à son client. Il s’agit d’une règle qui présume les conséquences prévisibles d’un Coup d’Etat, base sur laquelle s’est appuyée le Parquet pour faire sa réquisition et reprocher à Gilbert Diendéré les coups, blessures et les meurtres commis pendant le putsch.

Ce recours suspend le procès et le Conseil constitutionnel a trente jours pour statuer. Le Tribunal a en effet reporté au 23 juillet 2019 la réouverture du procès.

A noter que le Général Gilbert Diendéré encourt la prison à perpétuité requise contre lui par le procureur. Le coup d’Etat de septembre 2015 a fait une quinzaine de morts.

Lire aussi Burkina : La prison à vie requise contre les généraux Bassolé et Diendéré

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire