Burkina : Première apparition de Compaoré à Abidjan

Blaise Compaoré

Annonces

Partagez!

L’ancien Président burkinabè avait complètement disparu de la nature. Il s’agit de Blaise Compaoré. Ce dernier a été reçu lundi par Henri Konan Bédié à Abidjan.

Blaise Compaoré vient de paraître pour la première fois. On en parle de lui, depuis des jours ; car son cas intéresse bien les Burkinabés. Voilà, pour la première fois, l’ex homme fort de ce pays apparaît publiquement depuis qu’il a quitté le pouvoir à Ouagadougou, le 31 octobre 2014.

C’est la première fois qu’il apparaît devant la presse depuis qu’il vit exilé en Côte d’Ivoire. Lundi 10 octobre, Blaise Compaoré a été reçu par Henri Konan Bédié, ancien chef de l’Etat ivoirien (1993-1999) et président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), à son domicile du quartier abidjanais de Cocody.

Maintenant, la question qui taraude les esprits est de savoir, réellement ce que cherche cet homme. Pourquoi, cet ex-président du Burkina, chassé du pouvoir le 31 octobre 2014 par une insurrection populaire, n’était apparu publiquement de la sorte depuis sa chute ?

C’est ainsi qu’il s’est distingué, hier, à Abidjan, avec un sourire très timide. Compaoré a discuté avec Bedié ; mais refuse de faire une déclaration à la presse. En tout cas, il a refusé de dévoiler sa stratégie qu’il compte mener. Ce qui signifie que, l’ex-fort du Burkina est sorti très discret, depuis qu’il séjourne à Abidjan. A-t-il peur des menaces en provenance de son pays ? Difficile de se prononcer là-dessus.

Une chose est certaine : l’ex-président du Burkina a acquis une nationalité ivoirienne.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Burkina : Première apparition de Compaoré à Abidjan"

Laisser un commentaire