Burkina : Troisième semaine de grève des avocats

Ads

Partagez!

Les avocats burkinabè ont entamé ce 7 mai 2019, une deuxième semaine de grève.

Les avocats burkinabè dénoncent des dysfonctionnements dans l’appareil judiciaire burkinabè, marqués par la suspension de plusieurs prestations dont les jugements.

Cette suspension est en partie liée à un mouvement d’humeur déclenché depuis plusieurs mois par le syndicat des gardes de sécurité pénitentiaire.

Cette grève des avocats, qui entre dans sa troisième semaine après une entrée en matière de quatre jours, retarde le procès du putsch de septembre 2015 qui dure depuis plus d’un an. L’audience prévue ce 7 mai 2019 pour les plaidoiries a été renvoyée au 14 mai 2019.

LIRE AUSSI Burkina : Un cinquième candidat à la présidentielle se dévoile

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Burkina : Troisième semaine de grève des avocats"

Laisser un commentaire