Burundi : 15 ans de prison requis contre quatre journalistes

Ads

Partagez!

Le parquet a requis 15 ans de prison contre quatre journalistes d’un média indépendant pour «complicité d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat».

Quinze ans de prison. C’est la peine requise par le parquet contre quatre journalistes travaillant pour Iwacu, l’un des derniers médias indépendants du Burundi, ainsi que leur chauffeur.

Les cinq prévenus sont accusés de «complicité d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat». Le parquet a également requis 20 ans de privation de droits civique et la saisie de leur équipement. L’affaire a été mise en délibéré pour un mois.

Les quatre journalistes et leur chauffeur se rendaient dans la province de Bubanza, dans le nord-ouest du pays pour couvrir des affrontements entre les forces de l’ordre et un groupe de rebelles burundais venus de République démocratique du Congo (RDC) voisine lorsqu’ils ont été arrêtés le 22 octobre dernier.

Des ONG, dont Reporters sans frontières (RSF) et Human Rights Watch (HRW) avaient dénoncé cette arrestation et appelé à leur libération, dénonçant une restriction des libertés.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Burundi : 15 ans de prison requis contre quatre journalistes"

Laisser un commentaire