Burundi : L’opposition accuse le pouvoir et la Ceni de tripatouiller les résultats définitifs du référendum

l'opposition conteste le référendum au Burundil'opposition conteste le référendum au Burundi

Ads

Partagez!

En attendant que la Cour constitutionnelle valide les résultats définitifs du référendum proclamés lundi par le président de la Ceni Pierre-Claver Ndayicariye, l’opposition accuse la Ceni et le pouvoir de mettre à profit un temps assez long pour tripatouiller les chiffres, les PV et tous les documents, et essayer de les rendre conformes à ce qui a été proclamé par les médias.

Mais La Ceni a justifié ce délai par le fait qu’elle attendait que tous les procès-verbaux en provenance des bureaux de vote lui aient été adressés pour s’exprimer. Les seuls résultats disponibles ont été publiés par un collectif de 15 radios publiques et privées œuvrant sous l’égide du ministère en charge des médias. Portant sur 17 des 18 provinces du pays, ils montrent que le oui obtient partout des scores oscillant entre 50 et 85%.

La nouvelle Constitution adoptée permet au président Pierre Nkurunziza, 54 ans et au pouvoir depuis 2005, de rester en poste jusqu’en 2034, en l’autorisant à briguer deux mandats de sept ans à partir de 2020.

La coalition d’indépendants menée par le principal opposant à l’intérieur du pays, Agathon Rwasa, ne reconnait pas les résultats du référendum. Elle estime que le processus électoral n’a été « ni libre, ni transparent, ni indépendant, encore moins démocratique », en raison des « intimidations et (du) harcèlement » dont a été victime la population de la part du CNDD-FDD, le parti au pouvoir.

Depuis sa candidature à un troisième mandat en avril 2015, contestée par l’opposition, la société civile et une partie de son camp, Pierre Nkurunziza a mené une répression brutale, qui a fait au moins 1.200 morts et plus de 400.000 réfugiés.

LIRE AUSSI  Le Burundi en mode référendum

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Burundi : L’opposition accuse le pouvoir et la Ceni de tripatouiller les résultats définitifs du référendum"

Laisser un commentaire