Congo:Cambriolage à l’université Dénis Sassou Nguesso de Kintelé

Annonces

Partagez!

L’Université Dénis Sassou Nguesso de Kintelé a été le théâtre d’un cambriolage. Les malfrats ont perpétré leur coup dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont emporté des appareils et une importante somme d’argent.

Un coup de vol a été perpétré jeudi par les personnes inconnues à l’Université Dénis Sassou Nguesso de Kintelé au Nord de Brazzaville. D’après le constat fait, les malfrats ont passé au peigne fin la quasi-totalité des bâtiments de cet établissement supérieur.

Ils ont emporté, climatiseurs, postes téléviseurs, panneaux solaires et meubles. Mais également une importante somme d’argent. On parle ici de plusieurs millions de Fcfa. Le premier ministre congolais, Clément Mouamba est descendu sur les lieux pour constater les dégâts.

Il a ordonné l’ouverture d’une enquête pour retrouver les auteurs de ce coup de vol. Plusieurs éléments de forces de l’ordre ont été interpellés pour besoins d’enquêtes. Au moment des faits, tous ses agents étaient de garde à l’université.

Des mesures de sécurité ont été renforcées. Car ce vol intervient au moment où le gouvernement peine à terminer les travaux de construction de ce qui est la plus grande université du Congo.

Bien que le taux de réalisation des travaux soit de 54%, il n’y a pas de rentrée académique en octobre prochain dans cette université. Car il faudra encore 70 milliards Fcfa pour terminer les travaux de construction.

LIRE AUSSI  Université Marien Ngouabi

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Comment on "Congo:Cambriolage à l’université Dénis Sassou Nguesso de Kintelé"

  1. Au Congo-Brazzaville, l’armée dite « nationale », la Police, la Gendarmerie dites « NATIONALES » ne le sont plus que de nom. Toutes les forces de l’ordre, de même que les Douanes ont été tribalisées. Seuls les Mbochis à 90% composent ces institutions. Il est évident que seuls connaissent les lieux que ceux qui en assurent la surveillance et la sécurité. Dans ces conditions, il n’y a que les Mbochis qui ont dévalisé cette prétendue Université destinée à former les enfants des membres du CLAN, de la même manière qu’ils pillent et dévalisent les caisses du Congo. La banqueroute est là pour les mêmes raisons.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher