Cameroun : Ahmed Abba écope de 10 ans de prison ferme

Ahmed AbbaAhmed Abba

Annonces

Partagez!

Le correspondant de RFI a été reconnu coupable du crime de blanchiment du produit d’acte terroriste ce lundi par le tribunal militaire de Yaoundé.

Lors de la dernière audience, l’avocat du journaliste maître Tchoungang avait plaidé pour des circonstances atténuantes en application de l’article 13 de la loi nº2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme. Cet article prévoit dans son alinéa 1 une peine d’emprisonnement qui ne peut être inférieur à dix ans.

Ce lundi, le tribunal a enfin rendu son verdict: dix ans de prison ferme pour le journaliste. La presse française quant à elle s’indigne et demande aux organismes des droits de l’homme de se mobiliser.

Il faut rappeler que le ministère public avait d’abord requit la peine de mort avant de revenir sur la proposition d’une condamnation à perpétuité.

Lire aussi : Affaire Ahmed Abba : La défense pour des circonstances atténuantes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Ahmed Abba écope de 10 ans de prison ferme"

Laisser un commentaire