Cameroun anglophone : Un chauffeur et un boutiquier abattus

Ads

Partagez!

Un chauffeur de taxi, la seconde un boutiquier ont été abattus lundi à Buea, capitale du Sud-Ouest, l’une des deux régions anglophones du Cameroun.

Les régions anglophones du Cameroun sont toujours en proie à un conflit entre forces de l’ordre et séparatistes. Les militaires ont tué encore deux personnes à Buea. Les victimes se trouvaient près de la route, au lieu-dit Street Two Soppo, lorsque des militaires ont tiré sur eux. La première victime est un chauffeur de taxi tandis que la seconde un boutiquier.

Des tirs ont aussi été entendus le même jour à Molyko, le quartier estudiantin de Buea.  Au fur et à mesure que le scrutin approche, la sécurité dans les régions anglophones se dégrade. Les séparatistes ont promis que la présidentielle ne s’y tiendrait pas. Yaoundé assure qu’elle aura lieu.

 

LiRE AUSSI  Présidentielles au Cameroun: zéro élection dans les régions anglophones

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Cameroun anglophone : Un chauffeur et un boutiquier abattus"

Laisser un commentaire