Cameroun : Biya fusille un chef de police

Le président du Cameroun Paul BiyaLe président du Cameroun Paul Biya

Annonces

Partagez!

Le président camerounais, Paul Biya se rebelle contre un chef de police anglophone. Il a pris simplement la décision de le limoger de son poste.

Il se nomme Ali Pierre. Il occupait le poste de commissaire de sécurité publique de la ville de Mutengene. Éric Lazare Ndoumbe, a pris sa place. Ce dernier était jusque-là chef des services de renseignements généraux à la délégation régionale de la sûreté nationale pour le Sud-Ouest.

Aujourd’hui, ce limogeage suscite la polémique et nombreux sont des observateurs qui se posent des questions. Une décision que Paul Biya a prise hier.

A l’origine de ce conflit, tout est parti des événements survenus à Mutenguene. C’était dans la nuit du 22 au 23 février dernier. L’on se rappelle que les jeunes se bagarraient avec la Police. Les faits ont eu lieu dans le sud-ouest du Cameroun. En outre, un jeune avait perdu la vie à cause d’une patrouille de la police.

L’on peut dire sans risque de se tromper que la crise anglophone continue et demeure préoccupante. Difficile de faire régner l’ordre, dans le sud-ouest du Cameroun.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire