Cameroun : Ce que la Banque africaine de développement prévoit pour l’agro-business

agro-businessagro-business au Camerun
Partagez!

Selon le gouvernement, 75 milliards de Fcfa ont été débloqués par cette institution pour l’exécution du projet de développement des chaines de valeurs agricole (PD-CVA).

75 milliards de Fcfa, c’est la somme que la Banque africaine de développement a accordé au gouvernement camerounais pour développer l’agro-business. Il s’agit des fonds qui permettront de moderniser la culture de la banane-plantain, du palmier à huile et de l’ananas à travers le territoire national. Ainsi, l’institution bancaire africaine finance ce projet à hauteur de 77% et l’État du Cameroun à 21,5%.

Le projet qui s’étend sur 5 ans et qui est implanté dans les régions du Centre, Est, Littoral, et du Sud-Ouest a pour objectif d’assurer la sécurité alimentaire dans lesdites filières en apportant des appuis financiers et techniques aux organisations paysannes et aux jeunes intéressés par l’agro-business. Ce projet va également générer de nombreux emplois dont 600 dans l’agro-business et va favoriser la compétitivité des filières banane-plantain, ananas, palmier à huile.

Au moins 1500 jeunes dont 40% de femmes devront trouver du travail dans ces secteurs. Ceci permettra également de réhabiliter et construire des infrastructures rurales. A cet effet, 1 000 km de pistes rurales, devront être aménagées, 30 magasins et 15 marchés ruraux, construits. Le projet prévoit aussi la construction de 30 km de réseau électrique, 30 systèmes d’alimentation en eau potable et un laboratoire de contrôle de la qualité des produits agricoles.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Ce que la Banque africaine de développement prévoit pour l’agro-business"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*