Cameroun: Le convoi de l’ ambassadrice des USA à l’ONU tue un enfant

convoi UN

Annonces

Partagez!

Un communiqué de la diplomatie  américaine, fait état de la mort d’un jeune garçon camerounais percuté accidentellement le lundi 18 avril 2016, au Cameroun,  par une voiture du convoi de l’ ambassadrice des USA à l’ONU , Samantha Power, au cours de sa tournée régionale pour la lutte contre Boko Haram.

 Un enfant est mort lundi dernier dans la ville de Maroua, région du Nord Cameroun, suite à un accident causé par le convoi de l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU,  Samantha Power, au cours de sa tournée régionale pour la lutte contre le groupe terroriste islamiste Boko Haram.

 Le drame a été confirmé au cours d’une allocution donnée dans le nord du pays par la concernée qui s’est par la suite rendue, le cœur brisé au chevet de la famille afin de lui exprimer toute sa peine et sa tristesse.

«Un véhicule du convoi avait percuté un jeune garçon, qui malgré les soins médicaux prodigués immédiatement est mort peu de temps après », a-t-elle expliqué.

Concernant sa mission relative à la lutte régionale contre le groupe islamique Boko Haram, basé au Nigeria voisin, Mme Power a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à lutter contre ces terroristes aux côtés des pays africains avant de préciser que, « le groupe armé ne sera pas vaincu uniquement grâce à l’usage de la force militaire mais aussi en le faisant d’une manière qui respecte la vie des civils ». Car, Washington a souvent mis en garde certaines unités des forces armées nigérianes qui luttent contre Boko Haram, face à leur violation fréquente des droits de l’homme.

Notons qu’en décembre 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari avait annoncé que le groupe islamique Boko Haram , née dans le nord-est du Nigeria en 2009, avait été techniquement vaincu. Par ailleurs, l’on dénombre encore aujourd’hui des attentats perpétrés par ce groupe qui est responsable de la mort de plus de  20.000 personnes et du déplacement forcé de 2,6 millions d’autres. L’on n’oublie pas  l’enlèvement de 276 lycéennes en avril 2014, dont seulement 57 ont pu s’échapper.

Les pays menacés par ce groupe, dont  le Nigeria, le Cameroun, le Tchad et le Niger, aidés par les Etats-Unis ne cessent de réfléchir depuis janvier, sur des stratégies communes de lutte permettant d’éradiquer complètement si possible ce mouvement.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Cameroun: Le convoi de l’ ambassadrice des USA à l’ONU tue un enfant"

Laisser un commentaire