Cameroun : Deux trafiquants d’ivoire interpellés

Ads

Partagez!

Deux hommes ont été arrêtés dans l’est du pays en possession de 3,7 kg de pointes d’ivoire qu’ils se préparaient à vendre.

Deux trafiquants d’ivoire présumés ont récemment été interpellés dans la région de l’Est du Cameroun, en possession de 3,7 kg de pointes d’ivoire coupées en 6 morceaux qu’ils se préparaient à vendre. L’ivoire était dissimulée dans un sac militaire, indiquent des sources proches du dossier.

Les deux hommes ont été arrêtés lors d’une opération menée par des agents de la délégation régionale du ministère des Forêts et de la Faune. Ce, à la suite d’enquêtes sur le trafic d’espèces sauvages dans les régions camerounaises du Nord et de l’Est, et en République centrafricaine (RCA). Cette opération a été menée en collaboration avec la gendarmerie. Elle a bénéficié de  l’assistance technique de la LAGA, une organisation chargée de l’application des lois sur la faune.

L’un des suspects est un trafiquant notoire d’espèces sauvages, ancien comptable dans une agence de transfert d’argent bien connu des agents des forêts qui l’avaient dans leur collimateur. Des enquêtes préliminaires montrent qu’il fait partie d’un vaste réseau de trafiquants d’espèces sauvages opérant dans le pays et qui couvre la sous-région Afrique centrale.

Les enquêtes menées après son arrestation révèlent qu’il est également connu dans plusieurs villes camerounaises en lien avec le commerce illégal de l’or. Les deux suspects sont actuellement en détention préventive à la prison centrale de Bertoua, en attente d’être présentés à un juge. Ils risquent entre 3 ans d’emprisonnement et/ou une amende pouvant atteindre 10 millions de francs CFA, conformément à la loi faunique de 1994 qui interdit le braconnage et le trafic d’espèces sauvages.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Deux trafiquants d’ivoire interpellés"

Laisser un commentaire