Cameroun : Journée de deuil national en hommage aux élèves tués à Kumba

Ads

Partagez!

Le président a décrété une journée de deuil national samedi, en mémoire des victimes de l’attaque d’une école primaire dans le sud-ouest du pays.

Ce samedi 31 octobre est journée de deuil national au Cameroun. Ce, en hommage aux élèves tués dans l’attaque de leur école samedi dernier à Kumba, ville de la région anglophone du Sud-Ouest en proie à la crise depuis fin octobre 2016. «La journée du samedi 31 octobre est déclarée journée de deuil national en la mémoire des victimes de l’attaque, le 24 octobre 2020, du Complexe scolaire Mother Francisca International Bilingual Academy de Fiango à Kumba», indique le président camerounais, Paul Biya, dans un décret ce 28 octobre.

A cette occasion, les drapeaux seront mis en berne toute la journée sur l’étendue du territoire national. Samedi, un groupe d’hommes «lourdement armés» a fait irruption dans cette école primaire et a ouvert le feu sur les élèves, avant de s’enfuir. Sept élèves âgés de 9 à 12 ans ont été tués et une dizaine d’autres blessés, selon le bilan officiel. Les autorités attribuent cette attaque aux groupes sécessionnistes qui militent pour l’indépendance des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Mercredi soir, le gouvernement a annoncé avoir «neutralisé» l’un des assaillants. «Les opérations de neutralisation du reste de la bande des rebelles sécessionnistes incriminés, soit une dizaine, se poursuivent avec entrain», a annoncé le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, dans un communiqué. Le président camerounais a instruit que les auteurs de cette tuerie soient traqués, arrêtés et traduits devant la justice pour répondre de leurs faits.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Journée de deuil national en hommage aux élèves tués à Kumba"

Laisser un commentaire