Cameroun : Lancement d’une campagne de sensibilisation contre les fibromes utérins

Annonces

Partagez!

L’initiative, portée par la mannequin suisse d’origine camerounaise Bell Kuaranta, vise à lever le tabou sur cette affection.

Une campagne de sensibilisation sur les fibromes utérins a été lancée ce jeudi 7 novembre 2018 à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Initiée par la mannequin suisse d’origine camerounaise Bell Kuaranta, cette campagne vise à lever le tabou sur cette affection. «J’ai décidé de m’engager pour cette cause à la suite de mon dernier examen. Je me suis indignée du fait qu’il n’y ait pas un médicament pour soigner cette pathologie», confie Paulette-Bell Ondomboe (son nom à l’état civil), qui en souffre.

«J’ai subi deux opérations en un an. Une chose qui me mettait dans tous les états. Et pire encore, les médecins à l’unanimité m’ont dit que ça touche beaucoup plus les femmes noires», ajoute-t-elle. Touchée dans sa chair, elle décide d’en parler autour d’elle. «J’ai commencé dans les réseaux sociaux, et j’ai réalisé que les gens ont peu d’informations sur cette maladie. Et en parler paraissait être un tabou», explique-t-elle. Aussi, cette campagne baptisée «Bell Kuaranta info Santé-Tour sur les fibromes et myomes», vise-t-elle à sensibiliser sur l’incidence de cette maladie.

Le thème choisi pour cette première édition est : «Fibromes, myomes : parlons-en !». Cette initiative est saluée par les pouvoirs publics. Encore appelés myomes, les fibromes sont des tumeurs non cancéreuses dans l’utérus qui peuvent se développer chez la femme en âge de procréer.  Les causes de cette «maladie sous notifiée» sont encore mal comprises, indique le Dr Florence Kissougle, en service à la délégation régionale de la Santé publique pour le Centre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Cameroun : Lancement d’une campagne de sensibilisation contre les fibromes utérins"

Laisser un commentaire