Cameroun :Le MRC menacé d’interdiction

Paul-Atanga-Nji-Paul-Atanga-Nji-

Annonces

Partagez!

Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji a de nouveau prévenu les militants du mouvement pour la renaissance du Cameroun qui persistent dans le trouble à l’ordre public.

Ce 6 avril, le Mrc le parti du Pr Kamto devait manifester sur toute l’étendue du territoire national,mais aussi dans la diaspora. Seulement celles-ci ont formellement été interdites par les autorités Camerounaises. Mais dans la diaspora, les militants ont manifesté. La fameuse« Brigade anti sardinard (Bas) », à la solde du Mrc a de nouveau tenté de saccager l’ambassade du Cameroun à Paris.

 Les membres de ce mouvement ont pris place à l’esplanade de la représentation diplomatique du Cameroun, où ils ont traité le président la République, Paul Biya, de tous les mauvais noms. Des caricatures ainsi que des messages inscrits sur leurs pancartes étaient de nature à atteindre en la personne du chef de l’Etat, exigeant également son départ du pouvoir.

Le gouvernement a immédiatement réagit. Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji a prévenu qu’il se verra dans l’obligation  d’appliquer les dispositions de la loi n°90/56 du 19 décembre 1990 relative au parti politique si les dirigeants du Mrc persistent à créer des troubles à l’ordre public en organisant des manifestations non autorisées. Les dispositions de ladite loi, prévoient entre autres la dissolution des partis.

LIRE AUSSI Cameroun: Ce que vit Mebe Ngo’o en prison

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun :Le MRC menacé d’interdiction"

Laisser un commentaire