Cameroun : Libéré de prison, Ayah Paul Abine prône toujours le retour au fédéralisme

Ayah Paul AbineAyah Paul Abine

Ads

Partagez!

L’ancien avocat général près la cour suprême invite également le président Paul Biya au dialogue.

Il a été interpellé et détenu durant des mois à la prison secondaire du secrétariat d’État à la défense. Ayah Paul Abine, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est retourné jeudi dernier à son domicile sis au quartier Biyem Assi à Yaoundé. En homme libre, il était sous bonne escorte des officiers de la gendarmerie. S’il s’est refusé à toute déclaration durant cette journée, ce haut magistrat a quelques jours après fait une déclaration dans laquelle il appelle à un retour au fédéralisme. Il a invité le président Paul Biya au dialogue.

« Nous avons été un État fédéral avant. Nous avons besoin d’un État fédéral au Cameroun dans l’intérêt de la redistribution équitable des ressources. Certains souhaiteraient avoir deux États fédérés, d’autres 4 états et d’autres 10 États. Mais tout ceci ne peut se matérialiser qu’autour d’une table ronde. C’est pourquoi j’insiste que ceci se fasse autour d’une table ronde. Le président de République devrait apprendre à parler à ses concitoyens.

Même s’il pense qu’il ne peut pas physiquement être là, c’est important de choisir un représentant valable qui devrait discuter pour l’avenir de ce pays. Beaucoup de choses se sont passées. Beaucoup de personnes ont été arrêtées et des rumeurs disent que des étudiants sont encore en détention. Personne ne peut estimer mon ressentiment pour les victimes. La vérité est que des gens ont été torturés. C’est une situation difficile à oublier. Faire parvenir ce message au président c’est un problème.

« Paul Biya doit à cet effet assurer une transition paisible. Le président doit venir parler à ses concitoyens. Parler au peuple constitue déjà un début de solution. En s’adressant au peuple, il montre que quelque chose se construit. La voie du succès ne peut se manifester que par le dialogue et c’est ce dialogue qui va déterminer le nombre d’états fédérés. C’est mon point de vu. L’État fédéral va créer une égalité et aucun autre État ne sera au dessus de l’autre ». Laisse entendre l’ex-avocat général de la cours suprême.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Libéré de prison, Ayah Paul Abine prône toujours le retour au fédéralisme"

Laisser un commentaire