Cameroun: Libéré, l’opposant Kamto assure que le combat continue

Maurice Kamto

Annonces

Partagez!

Après neuf mois de détention, le président national du mouvement pour la renaissance du Cameroun a été relaxé le 5 octobre à Yaoundé, en compagnie d’une centaine de partisans.

L’opposant Maurice Kamto est libre depuis le samedi 5 octobre. Le leader du mouvement pour la renaissance du Cameroun est sorti de la prison principale de Yaoundé où il a passé 9 mois sous mandat de dépôt, en compagnie d’une centaine de ses partisans.

L’ex-candidat à la présidentielle de 2018 a été accueilli par une foule amassée devant le pénitencier et tout au long de l’itinéraire qu’a emprunté son cortège jusqu’à sa résidence au quartier Santa Barbara. Arrivé dans sa résidence, c’est une foule qui l’attend. Elle exulte à la vue de son leader.

Maurice Kamto, joyeux, a assuré à ses partisans qu’il ne les trahira jamais et le combat va se poursuivre jusqu’à la « libération du Cameroun ». Précisons que l’universitaire est relaxé juste après la clôture du « Grand dialogue national » convoqué par le président camerounais, Paul Biya.

A en croire, le ministre camerounais de la communication, porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, c’est dans le souci d’apaisement en rapport avec le « Grand dialogue national » que Paul Biya a décidé de libérer l’opposant Maurice Kamto ainsi que toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations post-électorales. Dans la même mouvance, le chef de l’État camerounais a ordonné la libération de 333 personnes arrêtées dans le cadre de la crise anglophone.

LIRE AUSSI Gabon : Comment Ali Bongo a surpris au stade de Nzeng Ayong !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun: Libéré, l’opposant Kamto assure que le combat continue"

Laisser un commentaire