Cameroun – Nigeria : Les chefs de délégations ont parlé conjointement

Mohamed Ibn ChambasMohamed Ibn Chambas

Ads

Partagez!

La Commission Mixte Cameroun-Nigeria a tenu une réunion extraordinaire des chefs de ses trois délégations à Yaoundé le 8 mars 2017.

La réunion était présidée par M. Mohamed Ibn Chambas. Il est le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel. Mais aussi le Président de la Commission Mixte Cameroun Nigeria.

M. Amadou Ali, Vice-Premier Ministre de la République du Cameroun, et M. Abubakar Malami, SAN, Attorney-General et Ministre de la Justice de la République fédérale du Nigeria, dirigeaient respectivement les délégations du Cameroun et du Nigeria.

Le Président de la République fédérale du Nigeria, en présence de Son Excellence Kofi Annan, alors Secrétaire Général des Nations Unies, a tenu une réunion extraordinaire des Chefs de ses trois délégations à Yaoundé le 8 mars 2017. Les Chefs de délégation ont condamné l’incident tragique survenu le 31 janvier 2017. Il a coûté la vie à cinq membres de l’Equipe Technique Mixte, tués alors qu’ils supervisaient les travaux d’abornement de la CMCN en application de l’arrêt de la CIJ.

Ils ont exprimé les condoléances de la Commission Mixte aux familles endeuillées.

Le Chef de la délégation camerounaise a assuré qu’une fois obtenus, les résultats de l’enquête des autorités camerounaises sur l’incident seront communiqués aux Nations Unies pour la suite à donner.

Concernant le projet de construction des bornes, les Chefs de délégation ont chargé le CPP de : clôturer le contrat du Lot 3 sans la dernière inspection contractuelle ; suspendre les travaux du Lot 4A.

Les chefs de délégation ont aussi pris la décision de passer en revue les modalités de mesures de sécurité appropriées et renforcées pour les exercices sur le terrain subséquents. Ils ont demandé à la SCD d’organiser une réunion extraordinaire à Genève la première semaine d’avril 2017.

Concernant les Initiatives de renforcement de la confiance, les parties ont convenu que leurs budgets respectifs devraient être harmonisés en vue d’en appeler à la volonté politique appropriée pour concrétiser les projets avec le soutien continu des deux équipes de pays des Nations Unies (UNCT).

Pour la collecte de fonds, les Parties se sont dites satisfaites de l‘heureuse issue des efforts du RSSG qui ont donné lieu à des contributions de trois (3) millions d’Euros de l’Allemagne. Tout en exprimant leur gratitude au Gouvernement allemand, les Parties ont convenu d’honorer leur engagement en tant que parties prenante majeures en contribuant au Fonds d’affectation spéciale devant servir de base à d’autres contributions de donateurs internationaux.

Les Parties ont renouvelé leur engagement à conclure les travaux de démarcation. Notamment le projet de cartographie et le procès-verbal de la frontière. La prochaine réunion se tiendra à Abuja en Juin 2017 à une date qui sera convenue d’Accord Parties.