Cameroun : Paul Biya engage un dialogue franc avec toutes les composantes du pays

Le président du Cameroun Paul BiyaLe président du Cameroun Paul Biya

Annonces

Partagez!

Le Président camerounais Paul Biya est formel dans ses propos. Il a promis d’engager un dialogue sincère avec toutes les composantes du pays. Il l’a dit dans son discours des vœux à la nation.

Comme dans les autres pays africains, Paul Biya s’est adressé à son peuple pour appeler les uns et autres à la raison. Il a donné sa position sur les évènements tragiques survenus à Bamenda en début de mois de décembre 2016.

Parties des revendications corporatistes des avocats, enseignants et étudiants des Régions anglophones, les manifestations prenaient une autre tournure les 8, 9 et 10 décembre dans la capitale régionale du Nord-Ouest.

Paul Biya a condamné ces actes des manifestants. En tout cas, il a soutenu que son gouvernement engagera un dialogue franc avec les différentes parties concernées, pour trouver des réponses appropriées aux questions posées. « Je les invite à participer, sans préjugés, aux différentes discussions», a-t-il dit.

«Par le fait d’un groupe de manifestants extrémistes, manipulés et instrumentalisés, des Camerounais ont perdu la vie; des bâtiments publics et privés ont été détruits; les symboles les plus sacrés de notre nation ont été profanés; les activités économiques ont été paralysées momentanément», a regretté Paul Biya.

Il a fait comprendre que ce spectacle est désolant et même triste. Le Président camerounais a fait savoir que la meilleure formule est de discuter dans les règles de l’art.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Paul Biya engage un dialogue franc avec toutes les composantes du pays"

Laisser un commentaire