Cameroun : Le parquet veut la peine de mort pour Ahmed Abba

Ahmed AbbaAhmed Abba

Annonces

Partagez!

Ahmed Abba fut le correspondant camerounais de RFI. En tout cas, les choses se corsent pour ce camerounais. Le parquet du tribunal militaire de Yaoundé a requis jeudi la peine de mort à son encontre.

Le journaliste camerounais est poursuivi pour « complicité de terrorisme ». Son cas devient de plus en plus grave. Mieux, la situation se complique davantage pour ce correspondant de RFI.

Toutefois, il doit attendre le jeudi 20 avril prochain pour savoir le sort qui lui est réservé. Nos confrères de la radio France Internationale crient au scandale et évoquent l’absence de preuves.

Ahmed Abba avait été arrêté fin juillet 2015 à Maroua, dans l’extrême-nord du Cameroun, avant d’être transféré à Yaoundé où il est détenu depuis.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Le parquet veut la peine de mort pour Ahmed Abba"

Laisser un commentaire