Cameroun : Plus de sécurité aux frontières avec la Centrafrique

Les forces spéciales camerounaises

Annonces

Partagez!

« Nous allons renforcer la sécurité sur notre frontière avec la Centrafrique », a déclaré Jean-Baptiste Bokam. Il est le secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la gendarmerie camerounaise.

Le gouvernement camerounais a décidé de renforcer les mesures de sécurité à l’Est du pays. Précisément à la frontière avec la Centrafrique qui est confrontée à des problèmes de sécurité. L’annonce de cette décision a été faite par le numéro 1 de la gendarmerie camerounaise, Jean-Baptiste Bokam.

Pour les autorités camerounaises, cette mesure vise à limiter les multiples infiltrations des rebelles Séléka et anti Balaka de Centrafrique. Ces derniers ont récemment multiplié des attaques sur leur territoire.

La présence de 154 rebelles armés centrafricains avait été signalée vers la frontière avec le Cameroun, il y a une semaine. Le 19 mars 2015, 15 camerounais au moins avec le maire de Lagdo avaient été enlevé au Nord, par des présumés rebelles centrafricains.

Ils ont finalement été libérés le 10 juillet dernier, après 17 mois de captivité. Leur libération est intervenue après de longues négociations. Les deux gouvernements et la Minusca ont dialogué avec des groupes armés.

Cette mesure que viennent de prendre les autorités camerounaises permettra de limiter les dégats et prévenir ce genre d’enlèvements.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : Plus de sécurité aux frontières avec la Centrafrique"

Laisser un commentaire