Cameroun: Rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains.

Ads

Partagez!

Un accord tripartite a été signé le 28 juin entre les gouvernements camerounais et centrafricains pour le rapatriement volontaires de ces réfugiés .

L’accord a été signé samedi entre le ministre camerounais de l’administration territoriale, Paul ATanga Nji, et la ministre de l’action humanitaire et de la réconciliation nationale, Virginie Baikoua, en présence des représentants résidents du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés au Cameroun et en Centrafrique.

Il défini les modalités de rapatriement volontaires des réfugiés centrafricains vivant au Cameroun dans leur pays.

A en croire le ministre Paul Atanga Nji, l’accord traduit la volonté des autorités camerounaises de protéger les droits des réfugiés. Paul Atanga Nji a rappelé que plus de 450 000 centrafricains trouvent refuge au Cameroun. Bon nombre d’entre eux sont rassemblés dans le camp de Borgop dans la région camerounaise de l’Adamoua où ils reçoivent de l’assistance de plusieurs organisations.

LIRE AUSSI Burundi : Gestes politiques de Nkurunziza

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun: Rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains."

Laisser un commentaire