Cameroun : un taux d’échec élevé aux examens officiels par rapport à la session 2015

résultats des examens et concours

Annonces

Partagez!

Les résultats du probatoire de l’enseignement général marquant la clôture de la session 2016 des examens officiels au Cameroun publiés le week-end dernier, laissent transparaître un taux d’échec plus élevé par rapport à la session de 2015.

Concernant le Brevet d’études du premier cycle (BEPC), des examens organisés par le ministère des Enseignements secondaires (MINESEC), les statistiques révèlent que sur 248 672 candidats ayant pris part aux épreuves, il y a eu 94 849 admis, soit un taux de réussite de 38,14% contre 40,96% à la session 2015.

Pour ce qui est des examens organisés par l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC), à savoir le Baccalauréat et les examens probatoires toutes séries et spécialités confondues, ainsi que les examens des filières professionnelles, les tendances générales sont les suivantes : 360 666 candidats étaient inscrits aux différents examens contre 349 033 en 2015, soit une augmentation de 11 633 inscrits.

Seulement 144 603 candidats, au terme des évaluations certificatives, ont été déclarés admis cette année contre 149 429 en 2015. Le taux de réussite global des examens gérés par l’OBC est de 40,99% en 2016 contre 43,64% à la session 2015.

Contrairement au sous-système francophone, les examens du sous-système anglophone ont connu de meilleurs résultats, pour ce qui est de l’enseignement général : au GCE–Ordinary Level, il y a eu un taux de réussite de 62,17% en 2016 contre 44,93% en 2015. Et, au GCE–Advanced Level, le taux de réussite est de 66,52% contre 60,41% l’année dernière.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : un taux d’échec élevé aux examens officiels par rapport à la session 2015"

Laisser un commentaire