Cameroun : Une sexagénaire accouche des jumelles

Les jumelles a 60 ansLes jumelles a 60 ans

Ads

Partagez!

Par fécondation in vitro, une femme de 60 ans a donné naissance à deux petites filles au Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh) à Yaoundé, le 28 avril. Alors que dame Ndoe, mariée depuis des décennies n’avait pratiquement plus l’espoir d’avoir un enfant.

Un an après son inauguration, le Chracerh compte à son actif 60% de grossesses issues des fécondations in vitro.

Rappelons que la fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée et de transfert d’embryon. En 2007-2008, 2 % environ des bébés des pays riches sont issus de la fécondation in vitro, imaginée et mise au point dans les années 1970 et opérationnelle à partir des années 1980.

Le nombre de bébés nés grâce à cette technique est estimé, tous pays confondus, à 4 millions d’enfants en 2012. Depuis, ces chiffres ont considérablement augmenté. Comme ailleurs, cette technique se développe aussi en Afrique.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire