Cameroun : Paul Biya prescrit efficacité et performance au conseil ministériel

Paul Biya préside son premier conseil des ministres 3 ans plus tardPaul Biya préside son premier conseil des ministres 3 ans plus tard

Annonces

Partagez!

Le chef de l’Etat, au cours de sa communication spéciale le 15 mars à Yaoundé, a interpellé ses collaborateurs sur les défis qui attendent le pays en 2018.

Treize jours après le réaménagement ministériel du 2 mars dernier, Paul Biya a présidé hier au Palais de l’Unité un conseil des ministres. C’est le tout premier conseil ministériel tenu par le chef de l’Etat depuis octobre 2015. Une réunion qui n’avait qu’un seul point à l’ordre du jour : la communication spéciale du Chef de l’Etat.

Le président Biya a donné des instructions aussi bien aux nouveaux membres du gouvernement qu’à ceux qui ont été reconduit également.

En les appelant à mériter la confiance placée en eux, Paul Biya a invité ses collaborateurs à se mettre mettre résolument au travail avec ardeur et acharnement pour relever les défis auxquels le Cameroun fait face.

Pour cela, Paul Biya a prescrit la finalisation des projets structurants. Il a instruit l’accélération de la décentralisation et accorder une attention particulière aux offres de proximité telles que l’approvisionnement en eau potable, santé, infrastructures routières et électricité.

En dépit d’une conjoncture internationale défavorable, le Chef de l’Etat a invité ses collaborateurs à travailler pour le renforcement des performances de l’économie du Cameroun. Aussi, ces derniers doivent œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre le chômage qui demeurent au cœur des priorités du Gouvernement.

A cet effet, Paul Biya a fait savoir qu’il est impératif de poursuivre la mise en œuvre harmonieuse du programme conclu avec le FMI. Il est également urgent de finaliser la mise en œuvre des grands projets structurants, du Plan d’Urgence pour l’accélération de la croissance et du Plan Spécial Jeunes.

S’agissant de la lutte contre la corruption, Paul Biya a prescrit un usage rationnel des ressources publiques car, note t-il, la lutte contre la corruption va s’intensifier et la réduction du train de vie de l’Etat est désormais un impératif. Paul Biya veut, non la promotion de la paix et la stabilité, mais aussi une accélération des préparatifs de la Can 2019.

Par ailleurs le chef de l’Etat a exhorté les membres du gouvernement à faire preuve d’esprit d’équipe, de solidarité gouvernementale et au respect de la hiérarchie. Paul Biya a toutefois prévenu que le peuple attend beaucoup d’eux et sur la base de leur performance chacun sera jugé.

LIRE AUSSI  Gabon : Ali Bongo Ondimba interpelle ses ministres lors d’un séminaire gouvernemental

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire