CAMES : Issoufou Mahamadou magnifie les enseignements du Président Dioni Hamani

Les 50 ans du CAMES célébrés au NigerLes 50 ans du CAMES célébrés au Niger

Annonces

Partagez!

C’est à Niamey que fut créée, le 22 Janvier 1968, sous l’impulsion du Président Diori Hamani et de ses pairs de l’espace francophone, l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM), ancêtre du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

“Le CAMES a donc cinquante ans et la célébration, ici à Niamey, du jubilé d’or consacrant son cinquantenaire honore notre pays qui a, par ailleurs, fourni à l’Afrique certains de ses premiers scientifiques de renom : je veux parler du professeur Abdou Moumouni, premier Africain agrégé en sciences physiques et chercheur émérite en énergie solaire, du professeur Ba Boubacar, premier Mathématicien Africain diplômé de l’Ecole Normale Supérieure, cette célèbre et prestigieuse école française de formation supérieure des enseignants et chercheurs, du professeur Dan Dicko Dan Koulodo, éminent chimiste, premier responsable exécutif de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) qui a donné naissance à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)”, explique le président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement du 50 ème anniversaire du CAMES.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’il a évoqué le souvenir de ces trois grands professeurs, surtout qu’il a eu la chance d’avoir été enseigné par deux d’entre eux, en mathématique pour l’un et en thermodynamique pour l’autre. “Tous les trois ne sont plus parmi nous. Que leurs âmes reposent en paix et que leur exemple soit une source d’inspiration pour notre jeunesse afin que l’Afrique produise d’avantage d’enseignants et de chercheurs à la hauteur de leur réputation”, dit-il.

En relisant le discours prononcé par le Président DIORI Hamani “à l’occasion de l’événement dont nous fêtons le cinquantenaire aujourd’hui, le mot suivant a retenu mon attention, je cite : +quelle claire leçon sommes-nous en droit de tirer, quel chaud réconfort pouvons-nous éprouver, quels valables espoirs nous est-il permis de nourrir, en constatant tout simplement ce fait : aucune défaillance ; nous sommes tous présents ; nous sommes tous fidèles au rendez-vous que nous avions fixé+”, ajoute le président du Niger.

Pour le chef de l’Etat du Niger, cette unanimité traduit sans équivoque que, si chacun des Etats membres de notre organisation se trouve, en ce moment même, confronté à des difficultés de nature et d’acuité très diverses, qui affectent tantôt séparément, tantôt conjointement sa propre vie nationale et ses relations extérieures, chacun d’eux cependant a pleine conscience de ce que ses responsabilités nationales ne peuvent être dissociées de ses responsabilités Africaines ; que l’intérêt et le devoir lui imposent de conserver une vision des événements et des situations élargie aux dimensions de l’AFRIQUE et du monde… ».

LIRE AUSSI  Intégration Régionale en Afrique : L’importance de l’Egypte

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "CAMES : Issoufou Mahamadou magnifie les enseignements du Président Dioni Hamani"

Laisser un commentaire