Catalogne : Le silence de Jo Leinen

Jo Leinen

Annonces

Partagez!

Jo Leinen est un eurodéputé pour l’Allemagne depuis 1999. Élu sur la liste du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), le parlementaire européen est connu pour ses sorties médiatiques sur les crises en Afrique. Il est hyper actif sur la crise post-électorale gabonaise. Mais, pour ce qui se passe en Catalogne, il est resté silencieux.

La démocratie a échoué, dimanche, pour la Catalogne, l’Espagne et aussi l’Europe. Les analystes ne veulent pas savoir qui avait politiquement ou constitutionnellement raison. Pour eux, il y avait là un test démocratique pour ce pays.

En effet, dimanche dernier, il y avait beaucoup de monde, dans toute la Catalogne. Avec pour objectif : participer pacifiquement au référendum sur l’indépendance organisé par le gouvernement local. Les forces de l’ordre, dépêchées par Madrid, étaient déployées en masse pour les en empêcher.

Ce jour là, au lieu de voir la démocratie triompher, on a assisté au pire. Puisque les forces de l’ordre ont cassé les urnes et tabassé. Ceux qui militent pour l’autonomie ou la sécession de la Catalogne n’avaient que leurs yeux pour pleurer. La journée a été marquée par des violences policières dans cette puissante région d’Espagne qui réclame son indépendance.

La façon dont le gouvernement espagnole a maté les catalans a été mal perçue aux yeux du monde entier. Nombreux sont ceux qui ont condamné cette attitude. Mais au niveau de l’Union Européenne (UE), on ne voit pas les choses de la même façon. On opte pour la prudence. On ne veut pas s’ingérer dans les affaires d’un Etat souverain.

« Toutes ces décisions sont de l’ordre de la souveraineté espagnole. Que dirait-on si un gouvernement espagnol venait s’exprimer sur la situation en France, sur la manière dont nous gérons nos problèmes d’ordre public ? Tout ça est de l’ordre du gouvernement espagnol et c’est sa responsabilité exclusive ». Ce sont les propos de Bruno Le Maire. Il est le ministre français de l’économie, il s’exprimait sur le plateau du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche midi.

Même son de cloche du côté du parlement européen qui a promis d’examiner quand même le sujet demain, mercredi. Hors, si c’était le cas d’un pays africain, tout le monde allait courir pour condamner les gouvernants. Jo Leinen aussi de son côté, est resté silencieux. Curieux quand même de sa part ! Parce que cet eurodéputé est devenu spécialiste des violences liées aux crises électorales. En tout cas, pour la Catalogne, on ne l’a pas entendu. Peut être parce qu’il ne s’agit pas d’un pays africain. Les africains, eux, sont des barbares, des enfants, des immatures, il faut humilier leurs dirigeants. Bref, il faut continuer à les coloniser. Au lieu d’amener les gabonais à s’unir, à faire la paix, à se réconcilier, le démocrate veut les pousser à la division.

«J’appelle Federica Mogherini et les États membres, en particulier la France, à prendre des mesures spécifiques. Il faut envisager des sanctions à l’encontre des responsables de la crise au Gabon». Des propos de Jo Leinen dans une récente déclaration un an après les violences post-électorales au Gabon. Pour lui, la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne doit agir contre le Gabon.

On attend le voir également proposer des sanctions contre les dirigeants espagnoles qui ont dépêché les forces de l’ordre mater les catalans. Et là, les Africains pourront le décorer, ils diront tous d’une même voix : Jo Leinen est un héro, un colonisateur, pardon un libérateur, il aime l’Afrique.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Catalogne : Le silence de Jo Leinen"

Laisser un commentaire