Cemac : Des avancées dans les réformes des économies

Pierre Moussa parle des réformes

Annonces

Partagez!

Pierre Moussa l’a indiqué le 14 juillet au sortie d’une audience avec le président Dénis Sassou Nguesso à Brazzaville.

Après la chute des prix du baril de pétrole, les pays membres de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ont engagé de nombreuses réformes de leurs économies. Un comité de pilotage de reformes des économies de la zone avait été mis sur pied. Le processus de ces réformes était piloté par le président de la commission de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, Pierre Moussa.

Vendredi dernier, Pierre Moussa est allé rendre compte au président congolais Dénis Sassou Nguesso. Ainsi, au sortir d’un tête à tête qui a duré un peu plus d’une heure en mi-journée au palais présidentiel, Pierre Moussa a fait savoir à la presse que la  Cemac avait enregistré des avancées dans les reformes de ses économies.

« Nous avons des problèmes parce que les ressources ont chuté, il faut faire un certain nombre de réformes pour ajuster les dépenses dans le volume des ressources et pour adapter nos politiques économiques et financières à la nouvelle donne. Cela appelle à toute une série de réformes dont les axes sont connus », a expliqué Pierre Moussa.

L’on a appris du président de la commission de la Cemac que les axes desdites réformes étaient l’ajustement des budgets, de la politique des dépenses fiscales, de la politique des dépenses de chaque pays de la Cemac ainsi que le problème des réserves monétaires au niveau de la Banque centrale et de nouvelles politiques économiques.

Pour les économies dépendant entièrement du pétrole, Pierre Moussa les exhorte à investir dans d’autres secteurs, autrement à diversifier leurs économies. Il a qualifié « d’extrêmement complexe » les négociations entre le FMI, la Banque mondiale et le Congo Brazzaville.

Rappelons que seuls le Congo Brazzaville et la Guinée équatoriale n’ont pas encore reçu le crédit du FMI comme les autres pays de la Cemac. Mais cela n’est plus pour longtemps, a indiqué le président de la commission de la Cemac dont le mandat s’achève le 3 août prochain, date à laquelle le Comité de pilotage des réformes dans la zone Cemac va se réunir à Yaoundé au Cameroun.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire