CEMAC: La BEAC en guerre contre l’exportation des pièces de monnaie

PIECES DE MONNAIEPIECES DE MONNAIE

Annonces

Partagez!

Le conseil d’administration de la Banque des États de l’Afrique Centrale(BEAC) réuni le 2 avril dernier à Douala a recommandé aux gouvernements de la sous-région leur interdiction dans les salles de jeux.

Pour lutter contre la fuite des pièces de monnaie dans la sous-région en général et au Cameroun en particulier, la BEAC invite les États de la CEMAC à interdire les pièces de monnaies dans les salles de jeux.

Dans le même sens, la BEAC fait savoir qu’elle va entreprendre des démarches auprès des États pour définir un plan pluriannuel de mise à disposition des pièces au profit des populations.

Par ailleurs, la Banque centrale va ouvrir une enquête sur ce phénomène d’exportation des pièces de monnaie hors de la zone CEMAC. Il faut rappeler que cette interdiction fait suite  à la rareté des pièces de monnaies dans les pays de la sous-région et plus précisément au Cameroun.

De nombreux expatriés notamment les Chinois en complicité avec des Camerounais sont à l’origine de ce phénomène. Ils font sortir les pièces de 25,50, 100 et même 500 FCFA du Cameroun en grosse quantité à travers des machines à sous, pour les recycler dans la fabrication de bijoux à l’étranger.

LIRE AUSSI Classement 2018 des économies africaines: L’Afrique subsaharienne dernière de la classe

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "CEMAC: La BEAC en guerre contre l’exportation des pièces de monnaie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher