Centrafrique: Bangui demande un assouplissement de l’embargo

Centrafrique-bangui-demande-à-l’ONU-la-levée-de-l’embargoCentrafrique-bangui-demande-à-l’ONU-la-levée-de-l’embargo

Annonces

Partagez!

Le conseil de sécurité des Nations Unies qui a réceptionnée la demande du gouvernement centrafricain a posé des conditions préalables.

Pour mieux équiper son armée ( force armée centrafricaine, : Faca) la Centrafrique a besoin d’un assouplissement de l’embargo sur les armes qui lui a imposé par les Nations Unies depuis 2013. A cet effet, les autorités de Bangui ont adressé une demande au conseil de sécurité des Nations Unies. Le conseil de sécurité qui a réceptionné ladite demande pose des conditions préalables.

L’Onu veut voir des progrès des réformes engagées dans le domaine de la sécurité notamment en ce qui concerne le programme de désarmement, démobilisation et réintégration des groupes armés. De plus, le gouvernement centrafricain devra d’abord signer un protocole de gestion des armes et munitions.

Si cette feuille de route, établie par Paris, et unanimement acceptée par les membres du Conseil de sécurité, est respectée, alors Bangui devrait pouvoir se doter de certaines catégories d’armes en se contentant d’une simple notification à l’ONU. Ces mesures seront appréciées en juillet par un rapport du secrétaire général Antonio Guterres.

LIRE AUSSI Centrafrique : L’armée en alerte maximale à Bangui

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Centrafrique: Bangui demande un assouplissement de l’embargo"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher