Centrafrique : L’ONU condamne l’assassinat d’un membre de son personnel

Ads

Partagez!

Le corps sans vie d’un employé de la MINUSCA a été retrouvé dans la brousse samedi dans le nord-est du pays, criblé de balles.

Les Nations Unies ont condamné l’assassinat d’un fonctionnaire de la Mission de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA) dans le nord-est du pays. Le corps sans vie, criblé de balles d’un employé du bureau de la MINUSCA à Ndélé, a été retrouvé tôt samedi dans la brousse par la population.

«Le secrétaire général condamne fermement l’assassinat d’un collègue de la MINUSCA dans la ville de Ndélé par des présumés combattants du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC)», a dit son porte-parole dans une déclaration de presse rendue publique lundi. Le chef des opérations de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix, s’est dit choqué par ce meurtre brutal.

«Il n’y a pas d’impunité pour les crimes contre les soldats de la paix, et les auteurs doivent être traduits en justice», a-t-il déclaré sur Twitter. Par la voix de son porte-parole, António Guterres a appelé les autorités centrafricaines «à ne ménager aucun effort» pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cet assassinat.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Centrafrique : L’ONU condamne l’assassinat d’un membre de son personnel"

Laisser un commentaire