Centrafrique : La Minusca répudie les incidents survenus lundi à Bangui

minusca prévention conflitsLa MINUSCA sur le terrain en Centrafrique

Ads

Partagez!

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (Minusca) est intervenue dès les premières heures du lundi matin, à Bangui, pour démanteler les barricades érigées par des manifestants hostiles.

La Minusca dénonce avec fermeté les incidents qui ont touché certains quartiers de la capitale centrafricaine et déplore qu’ils aient entraîné la mort de quatre civils et blessé 14 personnes dont cinq casques bleus.

« Des violences et troubles se sont produits lundi à Bangui, à la suite de troubles civils et de manifestations contre le gouvernement et les Nations Unies », a déclaré le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors d’un point presse à New York. « La Minusca rapporte que des tirs et des incidents de pillage ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la capitale », a-t-il précisé.

La mission onusienne appuie les efforts des autorités gouvernementales afin que des enquêtes rigoureuses soient menées sur les circonstances de ces incidents. Elle estime que les événements de lundi constituent une nouvelle tentative des ennemis de la paix pour perturber le retour à la normalité constitutionnelle en Centrafrique, avec des institutions élues.

La Minusca précise également qu’elle s’opposera à leurs plans destinés à perturber les efforts de paix et de stabilité des autorités élues.

En somme, La Minusca rejette par ailleurs la campagne de dénigrement contre les casques bleus et va poursuivre sa mission en République centrafricaine, conformément à son mandat. Elle rappelle également que toute violence contre les casques bleus est passible de poursuites pénales internationales.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Centrafrique : La Minusca répudie les incidents survenus lundi à Bangui"

Laisser un commentaire