Charlène de Monaco « stable » après son malaise en Afrique du Sud

Ads

Partagez!

Mercredi 2 septembre dernier, la princesse Charlène de Monaco a été victime d’un malaise dans le lodge où elle séjournait, en Afrique du Sud. Immédiatement admise en urgence, elle a été placée sous la surveillance des médecins. Elle se trouve aujourd’hui dans un état « stable » et a quitté l’hôpital, selon un communiqué publié par sa fondation.  

Après six mois coincée en Afrique du Sud pour des raisons de santé, Charlène de Monaco devait rentrer prochainement sur le Rocher afin de rejoindre sa famille et ses enfants. Elle va malheureusement devoir reporter son départ. L’épouse du prince Albert de Monaco a dû être transportée d’urgence dans un hôpital de l’est du pays à la suite d’un malaise survenu dans la nuit de mercredi à jeudi. Fort heureusement la fondation Charlène de Monaco vient d’indiquer que la princesse se trouvait dans un état « stable », et était sortie de l’hôpital ce matin même.

« Son Altesse Sérénissime (S.A.S.) la princesse Charlène de Monaco a été transportée d’urgence à l’hôpital en ambulance tard dans la nuit de mercredi à jeudi après s’être effondrée en raison de complications liées à la grave infection de l’oreille, du nez et de la gorge qu’elle a contractée en mai. L’équipe médicale confirme que la princesse est stable », précise la fondation dans un communiqué.

L’ancienne championne de natation vit en Afrique du Sud depuis quelques mois, officiellement pour se remettre d’une infection contractée dans la zone ORL. Elle a dû subir une nouvelle opération le 13 août dernier. Peu de détails ont été rendus publics à ce sujet. Les médias informent seulement que le prince Albert et leurs enfants étaient venus la soutenir pendant sa convalescence.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Charlène de Monaco « stable » après son malaise en Afrique du Sud"

Laisser un commentaire