Cheikh Ahmadou Bamba : Sur la déportation vers le Gabon

Cheikh Ahmadou BambaCheikh Ahmadou Bamba

Annonces

Partagez!

Sur la route de  la déportation vers le Gabon, Serigne Touba s’est arrêté 21 jours à Grand-Bassam, l’ancienne capitale de la Côte d’Ivoire, situé à 2,5 km d’Abidjan.

Mais lors de ce passage, les versions les plus insolites se disputent le terrain aux sources documentaires de la ville de Bassam. A Grand Bassam, c’est un mythe parce que la nuit était noire. De l’avis des hauts dignitaires mourides d’Abidjan, Cheikh Ahmadou Bamba, 42 ans,  avait une démarche altière. Il gardait un physique ni gras ni trop.

En 1895, il fut condamné par le conseil privé de Saint-Louis du Sénégal, à la déportation du Gabon avec comme motif, et griefs retenus contre lui, la reconnaissance absolue de la suite autorité.

LIRE AUSSI   Gabon : Le FMI pour la poursuite des réformes structurelles qui attirent les investisseurs étrangers

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Be the first to comment on "Cheikh Ahmadou Bamba : Sur la déportation vers le Gabon"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher