Christophe Deloire (RSF): « Des hommes d’affaires veulent empêcher le grand public de regarder l’Europe »

Christophe DeloireChristophe Deloire

Annonces

Partagez!

« Ceux qui s’en prennent aux journalistes doivent savoir qu’ils portent une très lourde responsabilité. En Slovaquie, pendant près de dix ans, l’ex-Premier ministre [Robert Fico, NDLR] a insulté les journalistes, les a dénigrés, les traitant de hyènes, et cela a fini par un assassinat dans ce pays ». C’est ce qu’a déclaré Christophe Deloire de RSF sur les antennes de Rfi.

Selon lui, il  n’est évidemment pas l’auteur ni le commanditaire, mais il porte une responsabilité car quand on est un responsable politique et qu’on s’attaque aux journalistes, on affaiblit le journalisme. « On affaiblit d’une manière générale les défenses des libertés et on encourage ceux qui veulent perpétrer ce genre d’acte, et qui peuvent se dire qu’ils bénéficieront peut-être d’une forme de mansuétude ou de l’impunité générale qui règne dans de trop nombreux pays », dit-il.

Sur l’assassinant de Jan Kuciak, il indique que « des journalistes sont en train de nous révéler l’existence d’une autre Europe : une Europe de trafics, une Europe de corruption organisée, parfois à haut niveau. Alors on dira que cela survient notamment aux marges de l’Europe ; c’est possible ».

Mais, poursuit-il, cette Europe-là existe. Pour Christophe Deloire, visiblement, des hommes d’affaires, des commanditaires d’ordres différents veulent empêcher le grand public de regarder cette Europe. Il est important que l’ensemble des responsables politiques européens mettent en place des mesures, a-t-il soutenu.

LIRE AUSSI  La Turquie ‘a un enregistrement prouvant le meurtre de Jamal Khashoggi’

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire