Conakry : Un ivoirien tué par balles

Un étudiant ivoirien tué en GuinéeUn étudiant ivoirien tué en Guinée

Annonces

Partagez!

En Guinée Conakry, la violence est toujours présente dans les rues. Un ressortissant ivoirien a été tué par balles.

Une troisième victime a été enregistrée mercredi 6 décembre 2017 suite à la grève déclenchée le 13 novembre dernier par le syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée. Il s’agit d’un étudiant ivoirien qui a trouvé la mort après avoir reçu des balles.

Cela s’est passé à Hamdallaye dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry. Ce jeune est la troisième victime par balle depuis le début de la grève des enseignants que le gouvernement continue de qualifier de « grève sauvage ». Junior-Ulrich Yobouet Assui, l’ivoirien en question, était en 6ème année de médecine à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Pour dire vrai, les jeunes guinéens sont très remontés contre les autorités de la ville. Ils ont battu le macadam pour se faire entendre. Ils ont dénoncé le comportement des autorités. Une affaire à suivre!

LIRE AUSSI  Ibrahima Chérif Bah : « C’est un camouflet à tout le peuple de la Guinée »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Be the first to comment on "Conakry : Un ivoirien tué par balles"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher