Confidence de Salif Sadio : « Ce sont les militaires qui ont tué, je l’assume »

Salif SadioSalif Sadio

Annonces

Partagez!

En Afrique de l’Ouest, les rebelles ne cessent de perturber la quiétude des dirigeants qui ne savent plus quoi faire. En tout cas, c’est du moins ce que l’on peut dire en Casamance avec la mort de plusieurs personnes.

Indexé, le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance se lave les mains et tire sur les forces armées. « Le MFDC n’est pas impliqué. C’est une action regrettable, parce qu’il y a eu mort d’hommes. Or nos règles coutumières nous interdisent de traiter de façon inhumaine le corps de nos ennemis », a déclaré d’emblée Salif Sadio.

Le chef rebelle sort de son mutisme pour s’exprimer sur la mort sanglante qui a eu lieu dans le village de Bofa Bayotte en Casamance, dans le sud du pays. Cet incident qui avait fait au moins 14 morts le 6 janvier dernier, est loin de connaître son épilogue.

Les autorités sénégalaises ont  diligenté une enquête pour au moins connaître, les causes de cette attaque. Le chef rebelle du MFDC se lave les mains pour dire que son mouvement n’est pas concerné par cette attaque. Il a fait comprendre sur les ondes d’une radio sénégalaise que « son organisation n’avait rien à voir avec ce massacre. Avant de rejeter la responsabilité, sur l’armée sénégalaise qui serait, selon lui,  à l’origine de cette attaque. Il poursuit pour demander aux autorités sénégalaises la libération immédiate des détenus.

« Ce qui s’est passé à Bofa-Bayote, n’est pas de la responsabilité du Mfdc. Les Sénégalais ignorent qui sont les auteurs. Mais nous les connaissons“, a-t-il dit. Pour le chef rebelle du MFDC, ce sont les troupes sénégalaises. “Et je l’assume. J’ai entendu un des rescapés dire que ceux qui les ont attaqués étaient armés de Kalachnikov. Et c’est l’armée sénégalaise qui détient ce genre d’arme. Et Bofa-Bayote est au milieu d’une base militaire ».

Une chose est certaine. L’armée sénégalaise est toujours sur le terrain pour ratisser large. Les bombardements continuent et les arrestations se poursuivent aussi.

LIRE AUSSI  Sénégal : Macky Sall invite les rebelles de la Casamance à déposer les armes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Confidence de Salif Sadio : « Ce sont les militaires qui ont tué, je l’assume »"

Laisser un commentaire