Congo-Brazzaville: La pénurie d’essence paralyse plusieurs secteurs

Annonces

Partagez!

La Société nationale des pétroles du Congo a indiqué que cette pénurie est causée par les problèmes de logistiques entre Pointe-Noire et Brazzaville

Dans un communiqué rendu public, la Société nationale des pétroles du Congo a souligné que ce sont les problèmes de logistiques et de transport des produits pétroliers entre Pointe-Noire et Brazzaville qui sont à l’origine de cette pénurie.

Le carburant « super » manque sérieusement dans les pompes des stations services de la capitale congolaise, Les pompes sont à sec et il faut parcourir des kilomètres pour en trouver quelques litres à un prix cher. Une situation de pénurie qui paralyse sérieusement plusieurs secteurs d’activités.

En plus de cette pénurie d’essence, les habitants de la capitale congolaise font face à plusieurs délestages de courant. D’ailleurs quelques temps avant cette pénurie, la société nationale d’électricité avait fait l’annonce des délestage.

Conséquence, plusieurs secteurs activités sont à l’arrêt et d’autres tournent au ralenti. C’est le cas du secteur informel notamment la coiffure. Certains tenanciers des salons de coiffures ont du mal à faire des recettes bien qu’ayant les groupes électrogènes.

Ils ne peuvent pas faire tourner leurs appareils pendant longtemps à cause des délestages et la pénurie d’essence. Une situation qui fait le bonheur des trafiquants de carburant communément appelés ici «kadhafis ».

Ces derniers ont augmenté les prix d’essence qui vont de 2000 à 3000 Fcfa. Un prix accessible à peu de Brazzavillois en raison des énormes difficultés économique et financière que connait le pays.

LIRE AUSSI  Congo : De bonnes perspectives dans le secteur pétrolier

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Congo-Brazzaville: La pénurie d’essence paralyse plusieurs secteurs"

Laisser un commentaire