Congo Brazzaville : La loi de finances 2016 passe de 3776 milliards à 3564,291 milliards de FCFA

Les billets du franc CFALes billets du franc CFA

Annonces

Partagez!

A cause de la chute des cours du pétrole, principale ressource économique du pays, l’assemblée nationale a procédé à l’adoption, pour la énième fois, de la loi de finances exercice 2016. Cette loi vient de subir son troisième réajustement au cours de sa session ordinaire tenue le 4 août à Brazzaville. Ainsi réajustée, cette nouvelle loi de finances 2016 passe de 3776 milliards 169 millions de FCFA à 3564 milliards 291 millions de FCFA, soit une baisse de 5,6%.

Pour la chambre basse du parlement congolais, ce budget réajusté va, au regard de la conjoncture morose de l’économie du pays, permettre au gouvernement de financer au cours de ce dernier semestre de 2016 plusieurs activités prises en compte par la nouvelle République, proclamée le 6 novembre 2015 à l’issue du référendum du 25 octobre de la même année.

Il s’agit, entre autres, du programme gouvernemental dénommé +la municipalisation accélérée+ qui a lieu cette année dans le département de la Bouenza, situé dans le sud du pays à environ 280 km au sud de Brazzaville, la mise en exploitation de l’unité de production des matériaux de construction de la localité de Maloukou à près de 46 km au nord de Brazzaville.

Ce budget va également prendre en ligne de compte le lancement des activités de 13 hôpitaux en construction à travers le pays, ainsi que la mise en activité d’un module de l’Université Denis Sassou N’Guesso à Kintélé, située à 30 km au nord de Brazzaville.

Face à cette chute de la principale ressource de l’économie congolaise qu’est le pétrole dont le pays dépend à près de 90%, le gouvernement est appelé à procéder à la baisse des taxes douanières en vue d’accompagner le secteur informel dans sa survie au regard de la conjoncture difficile que traverse l’économie du pays.

Certaines agences de notation au niveau international n’ont pas manqué de porter la note du Congo au bas de l’échelle. Autrement dit, si les cours du pétrole ne reviennent pas à la normale, cela risque de compromettre des lendemains meilleurs pour l’économie congolaise.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Congo Brazzaville : La loi de finances 2016 passe de 3776 milliards à 3564,291 milliards de FCFA"

Laisser un commentaire