Congo : Brazzaville renoue avec le 7e art

Congo-Brazzaville-inaugure-son-canal-olympiaCongo-Brazzaville-inaugure-son-canal-olympia

Annonces

Partagez!

La capitale congolaise vient d’inaugurer une nouvelle salle de cinéma construite par le groupe français Bolloré, la première depuis la fermeture des salles obscures il y a près de 30 ans.

Une nouvelle salle de cinéma a été inaugurée le 18 avril 2019 à Brazzaville, la capitale du Congo. Construite à Poto-Poto, un quartier qui jouxte le centre-ville de la capitale, cette salle a été financée par le groupe français Bolloré. Elle dispose de 300 places et d’une scène extérieure pouvant accueillir des concerts et autres évènements.

Elle fait partie du réseau Canal Olympia du groupe Bolloré qui a déjà construit 11 salles de cinéma dans différentes capitales africaines essentiellement francophones (Dakar, Conakry, Cotonou, Ouagadougou, Yaoundé, etc.).

Canal Olympia Brazzaville propose 19 séances hebdomadaires. Pour chaque séance, il faut débourser 1500 francs Cfa par adulte, et 1000 francs Cfa par enfant. Cet équipement est le premier depuis la fermeture des salles obscures dans le pays en 1991, suite à la  dissolution de l’Office national du cinéma (Onaci) tombé en faillite cette année-là.  

La nouvelle salle «est une œuvre salutaire après presque trois décennies d’errance. (…) Une ère nouvelle de relance s’ouvre avec son inauguration»,a déclaré à l’AFP le ministre de la Culture,Dieudonné Moyongo. En août 2016, une salle de cinéma de 200 places gérée par une société congolaise avait ouvert ses portes au Plateau des 15 ans, un quartier de Brazzaville.

Mais celle-ci est fermée depuis le 8 février dernier. «Ayant été victime d’un vol de matériels dans la nuit du mardi 5 février, nous serons temporairement dans l’obligation de suspendre nos diffusions», s’était excusé l’entreprise sur Facebook. Canal Olympia Brazzaville est donc l’unique salle de cinéma opérationnelle dans le pays. Une bouffée d’oxygène pour les cinéphiles qui vont désormais renouer avec le cinéma, après des décennies de privation…

LIRE AUSSI Rdc: Dans l’attente de validation des mandats des députés

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire