Congo: Décès d’Antoinette Sassou

antoinette sassou

Ads

Partagez!

L’annonce tourne actuellement sur les réseaux. Antoinette Sassou Nguesso, première dame du Congo Brazaville est annoncée décédée sur tous les réseaux sociaux. Elle serait malade depuis quelques temps, et hospitalisée en Espagne. L’information n’a pas pu être vérifiée et semble pour le moment totalement infondée.

L’information du décès de la première dame du Congo Brazzaville a été annoncée ce jour sur tous les réseaux sociaux via un grossier montage. C’est une information qui n’a en tout cas pas été confirmée par la présidence de la république Congolaise. Et qui semble, pour le moment totalement infondée.

Le pouvoir congolais victime des réseaux sociaux

Ce n’est pas la première fois que ce type d’annonce est colportée sur les réseaux sociaux, sur Twitter, Facebook et WhatsApp. En décembre dernier, les réseaux sociaux via un site OAX, annonçait l’assassinat du Chef de l’Etat Congolais. Cette annonce, reprise avec un logo de RFI, avait fait un énorme buzz.

A LIRE:Assassinat de Sassou Nguesso sur les réseaux sociaux

Liasses populaires sur les réseaux sociaux

De nombreux postes se réjouissant de la nouvelle ont été découverts dans l’après midi. La première dame du Congo, et la famille présidentielle n’est pas populaire dans leur pays. Ainsi, pouvait-on constater des internautes demandant tout simplement au Président de la République, Denis Sassou Nguesso, au pouvoir depuis plus de vingt ans, de libérer la place.

Les réseaux sociaux sont considérés par beaucoup d’experts comme étant devenus le 5ème pouvoir, après la presse. La capacité des réseaux sociaux à influencer le comportement des sociétés est devenue incontestable. En témoigne les coupures d’internet qui arrivent souvent en Afrique, afin de limiter l’impact, souvent négatifs, qu’ils peuvent avoir.