Congo : Le CSLC suspend le bimensuel « Le Troubadour » pour un mois

Le TroubadourLe Troubadour
Partagez!

Le conseil supérieur de la liberté de communication a pris cette décision le 13 septembre à Brazzaville. L’organe de régulation des médias congolais reproche au journal la publication d’informations confidentielles.

Le bimensuel « Le Troubadour » est suspendu pour une période d’un mois. Durant cette période, ce journal est interdit de parution. Le conseil supérieur de la liberté de communication lui reproche d’avoir violé les règles d’éthique et de déontologie journalistique en publiant des informations confidentielles.

En effet, dans un article intitulé « Clément Mouamba préside un conseil de cabinet contre…les antivaleurs voulues par le chef de l’Etat », le Troubadour révèle les délibérations d’un conseil de cabinet présidé par le Premier ministre congolais.

Hors, le CSLC rappelle que la loi  n° 4 -2003 du 18 janvier 2003 et de la décision n° 017 du 2 mars 2016, interdit la diffusion ou la publication dans un journal sans l’aval d’une autorité publique les délibérations d’un conseil de cabinet.

C’est donc la raison pour laquelle, le CSLC a suspendu ce journal pour un mois, en affirmant qu’il a violé l’éthique et la déontologie journalistique. Le CSLC fait savoir que le bimensuel le Troubadour a fait recours à des moyens déloyaux pour obtenir des informations sensées être confidentielles.

LIRE AUSSI  Les relations entre le Gabon et la France sont au beau fixe

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Congo : Le CSLC suspend le bimensuel « Le Troubadour » pour un mois"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher