Congo : Mouvement d’humeur à l’Université Marien Ngouabi

es-enseignants-en-colère-à-Brazzavillees-enseignants-en-colère-à-Brazzaville

Ads

Partagez!

Enseignants et personnels  de cette institution d’enseignement supérieur ont entamé une grève ce vendredi. Ils réclament plusieurs mois d’arriérés de salaire et de meilleures conditions de travail. Cette grève d’après eux sera illimitée tant que le gouvernement ne satisfait pas leurs exigences.

Depuis ce matin, l’université Marien Ngouabi est paralysée par une grève d’enseignants et du personnel. Regroupés autour d’un syndicat, les manifestants ont promis d’observer une grève illimitée si le gouvernement ne répond pas favorablement à leurs exigences.

Ils réclament entre autres six mois d’arriérés de salaires. Ils exigent de meilleurs conditions de travail et surtout que le traitement du personnel de l’université soit aussi pareille à celui des agents de la fonction publique.

Les grévistes estiment que le personnel de la fonction publique est mieux traité que celui de l’université. A la veille de cette grève, les syndicalistes de l’université Marien Ngouabi ont tenu une assemblée générale dans l’Amphithéâtre des Humanités du complexe universitaire de Bayardelle.

Au cours de cette Assemblée, les syndicalistes ont demandé l’arrêt des inscriptions et la fin des concours d’entrée dans les écoles sous-tutelle de cette université. Si le gouvernement Congolais ne rempli pas les conditions posées par les grévistes à temps, ce mouvement d’humeur risque sérieusement entacher la rentrée de l’année académique qui pointe à l’horizon.

LIRE AUSSI  Congo : Les enseignants en colère

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Congo : Mouvement d’humeur à l’Université Marien Ngouabi"

Laisser un commentaire