Congo : Les recettes de la téléphonie mobile en baisse

Airtel, une des sociétés de téléphonie mobileAirtel, une des sociétés de téléphonie mobile

Annonces

Partagez!

Un rapport trimestriel de l’Agence des postes et télécommunications électroniques (Arpce) fait état de 48 milliards de Fcfa de recettes. L’annonce a été fait le 27 octobre dernier à Brazzaville.

48, 2 milliards de Fcfa précisément, c’est ce qu’a généré comme recettes la téléphonie mobile au Congo au troisième trimestre 2017. Selon l’Arpce, ces recettes émanent uniquement de la communication (appels entrant et sortant) des différents opérateurs de téléphonie que sont Airtel, MTN-Congo et Azur.

Cependant, l’Arpce fait savoir que ces recettes sont en baisse par rapport au troisième trimestre de l’année dernière où elles s’élevaient à 61 milliards de Fcfa. La raison de cette chute est, selon l’agence, dû à l’instabilité des abonnés des trois opérateurs. Hors, le nombre d’abonnés au troisième trimestre de l’année dernière avait augmenté de 4,3%.

Chez Mtn Congo par exemple, on relève une perte de 75.000 abonnés. Tandis que chez Airtel on parle d’une légère hausse de 4% alors que chez Azur les pertes sont de l’ordre de 12%. Ces pertes concernent le troisième trimestre 2017.

LIRE AUSSI : Le Congo Brazzaville s’en remet au FMI pour améliorer ses recettes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Congo : Les recettes de la téléphonie mobile en baisse"

Laisser un commentaire