Contrebandes entre le Nigeria, le Bénin et le Niger: Des patrouilles frontalières communes comme solution

Annonces

Partagez!

Le Nigeria, le Bénin et le Niger ont créé un comité tripartite afin de trouver des solutions à la réouverture des frontières entre ces trois pays. Ce comité est chargé entre autres, de mettre en place une unité de patrouille des trois pays composée de garde-frontières anti-contrebande. Ainsi en a décidé le conclave du 14 novembre 2019 à Abuja au Nigeria.

Pour lutter conjointement et efficacement contre le phénomène de contrebande qui est la raison officielle à l’origine de la fermeture des frontières partielle mise en place par le Nigeria avec le Niger et le Bénin, cette patrouille sera dotée du pouvoir d’arrêter toute personne en infraction, et de la transférer aux autorités compétentes d’un des trois pays aux fins d’enquête et de poursuites judiciaires.

La mission de ces unités de patrouilles, au-delà de la lutte contre la contrebande du riz,  va également s’étendre sur le renforcement de la répression contre la circulation d’autres articles et produits illicites. Mais également le partage d’informations et de renseignements sur la circulation des biens, des services et des personnes entre les trois pays.

Le comité sera dirigé par l’inspecteur des Douanes béninoises Marcellin Laourou.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire