Coronavirus : Décès d’adolescents en Europe, des cas rares

Ads

Partagez!

Bien que les morts dues au COVID-19 soient «exceptionnels» parmi les jeunes, des cas de décès de mineurs de 14 à 16 ans sont recensés en Belgique, au Portugal et en France.

Alors que l’on croyait que le nouveau coronavirus (COVID-19) épargnait les jeunes enfants et les adolescents, des décès de mineurs en Europe sont venus bousculer les certitudes. En Belgique, une adolescente de 12 ans est décédée des suites de COVID-19. Un «cas très rare», ont indiqué les autorités sanitaires belges ce mardi 31 mars 2020.

C’est la première fois qu’un décès d’un enfant dû à la maladie est rapporté en Belgique, où 705 personnes au total sont mortes des suites du nouveau coronavirus, selon les chiffres officiels communiqués ce jour. C’est aussi la plus jeune victime en Europe. Dimanche, un adolescent de 14 ans est décédé des suites de COVID-19 au Portugal.

Ce dernier souffrait «d’une situation clinique complexe, avec d’autres pathologies graves», selon le directeur général de la santé portugais, Graça Freitas. L’adolescent était notamment atteint de psoriasis, rapportent plusieurs médias locaux. La semaine dernière, c’est une adolescente de 16 ans qui est décédée en France, toujours des suites du nouveau coronavirus.

Selon les autorités sanitaires américaines, les morts dues au COVID-19 sont «exceptionnels» parmi les jeunes. Toutefois, «les formes graves de la maladie entraînant une hospitalisation, y compris en soins intensifs, ou menant à un décès peuvent se produire chez des adultes de tout âge», précisent-elles dans un rapport.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Décès d’adolescents en Europe, des cas rares"

Laisser un commentaire