Coronavirus : Des employés d’une plateforme pétrolière testés positifs en Guinée équatoriale

Ads

Partagez!

Trente employés de la société pétrolière ExxonMobil ont contracté la maladie, a annoncé mardi le ministre du Pétrole.

Trente employés d’une plateforme pétrolière offshore exploitée par le groupe américain ExxonMobil en Guinée équatoriale ont contracté le nouveau coronavirus (COVID-19), a annoncé mardi à l’AFP le ministre des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima.

Lesdits employés, qui travaillaient sur la plateforme flottante de production, de stockage et de déchargement Serpentina, ont été débarqués et placés en quarantaine dans la capitale Malabo où ils sont suivis par une équipe médicale, selon la même source.

Parmi les 30 évacués figurent des Equato-guinéens, des Philippins, des Indiens, des Sud-Africains et des Pakistanais, indique un communiqué du ministre de la Santé, Salomon Nguema Owono. ExxonMobil produit sur Serpentina, quelque 74.000 barils de brut par jour, selon M. Obiang Lima.

Avant que la pandémie de COVID-19 éclate, la Guinée équatoriale produisait quelque 120.000 barils de brut par jour. A la date du 27 avril 2020, ce pays d’Afrique centrale compte officiellement 315 cas d’infections au COVID-19, dont 9 guérisons et 1 décès.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Des employés d’une plateforme pétrolière testés positifs en Guinée équatoriale"

Laisser un commentaire