Coronavirus : La CEDEAO recommande des «actions fortes»

Ads

Partagez!

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest appelle aussi à la mutualisation des efforts pour venir à bout de cette pandémie.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu une réunion le 23 avril 2020 par visioconférence à l’effet de plancher sur la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus (COVID-19). A l’issue de cette session, les dirigeants de la CEDEAO ont recommandé des «mesures fortes» visant à renforcer le dispositif de lutte contre la COVID-19 dans la sous-région.

Notamment la nomination d’un chef d’Etat comme «champion» pour superviser la riposte et le processus d’éradication de cette maladie au sein de l’espace communautaire, ainsi que l’annulation de la dette des pays africains, peut-on lire dans un communiqué publié à cet effet. Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a ainsi été choisi pour coordonner les efforts de l’organisation pour barrer la voie au COVID-19. Les dirigeants de la CEDEAO ont également lancé un appel à la mutualisation des efforts pour venir à bout de cette pandémie.

Au niveau des institutions de la CEDEAO, les chefs d’Etat et de gouvernement se sont félicités des actions engagées, notamment l’organisation d’une réunion des ministres de la santé des Etats membres le 14 février dernier à Bamako, au Mali. Ce, afin de convenir d’une stratégie régionale et de la finalisation du plan de riposte régional au COVID-19. Ce plan est évalué à plus de 25,5 milliards de FCFA.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : La CEDEAO recommande des «actions fortes»"

Laisser un commentaire